eu / fr / es
RÉSEAU VERT ET BLEU

NOUS PRÉSERVONS LES
CORRIDORS ÉCOLOGIQUE
DE L'EUROCITÉ BASQUE

L’EUROCITÉ BASQUE

Le projet d’Eurocité basque Bayonne-Donostia-San Sebastián est né le 18 janvier 1993 lorsque Henri Grenet,  Président du District Bayonne – Anglet – Biarritz et Eli Galdos, Député général du Gipuzkoa signèrent un protocole de coopération transfrontalière.

Il se fonde sur un espace, qui est un territoire transfrontalier et un vrai « continuum urbain » avec :
• une localisation stratégique au niveau européen entre Bilbao et Bordeaux, au cœur de l’Arc Atlantique et de l’Euro-région Aquitaine-Euskadi
• un potentiel économique important (pôles scientifiques et universitaires, tissu industriel, ressources humaines qualifiées…)
• une richesse et qualité environnementale
• une forte identité culturelle
• une offre culturelle et de loisirs très variée et un tourisme reconnu sur le plan international.

Son objectif est de transformer une réalité urbaine qui s’étend sur 50 km de long entre Bayonne et San Sébastien, à ce jour simple juxtaposition de structures administratives différentes, en une nouvelle métropole européenne de 600 000 habitants au sein de laquelle les infrastructures, les services urbains et les instruments de gouvernance seraient conçus de façon conjointe.

Depuis sa création, l’Eurocité basque a notamment travaillé sur :
• le projet de tram-train transfrontalier entre Bayonne et Donostia-San Sebastián,
• des échanges scolaires transfrontaliers réunissant chaque année 500 collégiens de part et d’autre de la Bidassoa,
• des outils et guides sur l’environnement, le sport, les langues…
• le projet de Réseau Vert et Bleu visant à préserver et valoriser le patrimoine naturel commun de l’Eurocité,
• un prix économique pour récompenser les initiatives entrepreneuriales transfrontalières….

Aujourd’hui, l’Eurocité basque est composée de :
• l’Agglomération Côte Basque-Adour (Bayonne, Anglet, Biarritz, Boucau, Bidart),
• l’Agglomération Sud Pays Basque (Ahetze, Ainhoa, Arbonne, Ascain, Biriatou, Ciboure, Guéthary, Hendaye, St. Jean de Luz, St. Pée sur Nivelle, Sare, Urrugne),
• le Consorcio Bidassoa-Txingudi (Hendaye, Irún, Fontarrabie),
• l’Agence de Développement Oarsoaldea (Pasaia, Lezo, Oiartzun, Errenteria),
• la Mairie de Donostia-San Sebastián,
• la Diputación Foral du Gipuzkoa.